C. se gusta mucho mucho Giorgio…

20 avril 2015

Ou comment j’ai fait la rencontre improbable d’un rouge à lèvre violet…


Oui oui oui, tu as bien lu : violet!
C’est à cause de S. qui se pavanait devant moi avec un rouge qui avait l’air de glisser tout seul et il avait une couleur de folie, mais je pensais que le violet n’étais pas fait pour moi!
Comme quoi les idées préconçues, c’est assez bête parfois non…
C’est un violet rosé, et pas un violet vinasse (j’entends la couleur de tes lèvres après une soirée bien arrosée au rouge qui tâche), du coup, il passe crème (expression préférée).
En plus, je peux facilement le mettre tous les jours (en insistant moins) ou en soirée « shogoun tounight » en repassant le raisin (ouais, j’adopte les termes techniques) plusieurs fois.

Je ne connaissais pas du tout le maquillage Giorgio Armani et je dois dire que même si cela reste mon violet à lèvres (jeu de mot rigolo non?) le plus cher de ma boite à pimprenelle (nom de ma boite à maquillage, il est sacrément chouette le bidule. En plus l’écrin (enfin, le tube quoi) est sobre et aimanté, ingénieux n’est-ce pas?

Alors, une fois de plus, je ne dis pas merci à S., je vais devenir bankroute moi avec toutes ses bêtises (oui, car ce n’est jamais de ma faute!)

Prix: 34,5euros
Teinte: Prune-600

chachabulleLes +: la texture super hydratante (tu ne le sens pas), la couleur bien pigmentée, le packaging ultra chic et sobre
Les -: le prix mais c’est tout

 

1 comment

Leave a comment